"Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir." -Aimé Césaire

L'origine du projet

En 2010 -2011 Sr Odile Gaillard et le conseil de l'Institut m'ont demandé de prendre en charge le site des archives du Puy en Velay avec pour mission de repenser l’organisation après les travaux importants qui allaient se dérouler.

Cela prenait 2 directions:

  • La conservation des archives et les conditions de leur consultation
  • L'accueil du public en rendant la salle d'exposition plus attrayante et plus facile d'accès pour aujourd'hui.

La Scénographie

Nous avons pensé la mise en place d'une scénographie en utilisant les moyens d'aujourd'hui afin de permettre aux visiteurs de rentrer dans notre histoire et leur donner la possibilité de faire une expérience.

Avec Sœur Catherine Louis et Sœur Thérèse Chantal Charras nous avons travaillé pendant 2 ans, 2012-2014, à l'élaboration de ce projet. Pour nous il en ressortait qu'il fallait mettre en avant une intuition et son évolution dans le temps. Une intuition qui a traversé les siècles et leurs turbulences.

Nous avons retenu un déroulement chronologique avec 3 axes:

  • Une histoire générale: l'histoire de France,
  • Une histoire particulière: l'histoire de l'Eglise en France et
  • Une histoire singulière: l'histoire de notre fondation

Ce déroulement est "tissé", par l'évangile de Luc et la "Lettre Eucharistique".

Nous avons utilisé des "bornes chronologiques" très précises:

  • Ce qui précède la fondation, la fin des guerres de religion, et jusqu'en 1994 date à laquelle la congrégation des sœurs de saint Joseph du Puy disparait dans l'Institut des sœurs de saint Joseph.
  • Il a fallu se limiter en tenant compte de l'espace dont nous disposions et du public très divers qui pouvait se déplacer jusqu’ici.

C'est pourquoi nous avons fait appel à Monsieur Fortunier de la société "Muséophone", de Saint Etienne, pour mettre en œuvre ce travail. Le projet "donne à voir et à entendre", c’est-à-dire que le visiteur déambulera en suivant la ligne du temps et sera invité à faire des pauses pour entendre des extraits de l’évangile de Luc et de la Lettre eucharistique. Une pièce musicale habillera la salle principale pour permettre l’intériorisation de ce qu’il est invité à découvrir, afin d’entrer dans cette histoire singulière.

La Sauvegarde

L’autre aspect important, qu’avait souligné sœur Edna (sœur américaine archiviste) c’était la sauvegarde de certaines pièces de la collection, plus particulièrement les tableaux et les papiers anciens. Nous avons fait appel à plusieurs ateliers:

  • Madame Catrin, a restauré les principaux tableaux qui composent ce parcours et notamment celui des vœux lui redonnant une nouvelle jeunesse.
  • L’atelier du patrimoine, de Bordeaux, Madame Sebin nous a conseillé sur les documents qui nécessitaient une restauration. L’atelier à fait un travail remarquable de remise en état de bons nombres de documents et réaliser des facsimilés afin de protéger les originaux.

Les travaux ont été plus longs que prévus. Mais la réalisation, qui prend forme aujourd’hui, grâce à la généreuse donation de Monsieur Rogers et à l'investissement del’Institut des sœurs de saint Joseph, récompense les efforts de toutes celles et ceux qui ont œuvré pour faire de ce lieu un lieu de mémoire où l’on pourra, peut-être puiser les éléments indispensables pour construire notre avenir.

Contact the Centre

3, chemin du CĂ´teau 43000 AIGUILHE France

+33 (0) 4.71.05.69.52 (telephone)
+33 (0) 4.71.05.06.24 (fax)